Actualités

Portrait de 34060

Baudelaire vivant !

Eric Chauvier et François Marry

Baudelaire à la bibliothèque c'est des recueuils, des fictions, des essais et des livres numériques... Une sélection articulée autour de la sortie de l'album Fleurs du Mal du charentais François "Atlas" Marry et de la fiction Le Revenant du bordelais Eric Chauvier. Deux oeuvres remarquables pour reprendre conscience de l'influence et de la fascination qu'exerce encore aujourd'hui l'auteur des Fleurs du Mal sur les créateurs contemporains.  

Fleurs du Mal de François Atlas

Baudelaire ressurgit tel un fantôme éternel, hante sans faiblir des générations d’artistes qui, les uns après les autres, témoignent de l’intemporalité de l’œuvre du poète... Léo Ferré bien sûr, Gainsbourg, Marc Seberg, Jean Louis Murat et aujourd’hui le saintais François « Atlas » Marry... L’auteur de Royan ou Plaines Inondables concrétise son projet hommage mené avec le Musée de la vie Romantique de Paris au printemps 2018 et dévoile les voiles et drapés musicaux confectionnés pour ces huit textes extraits des Fleurs du Mal. Des textes soigneusement choisis qui offrent la face la moins sombre du recueil et remettent en lumière sa modernité, sa part universelle en appuyant sur ces thèmes tellement contemporains que peuvent être l’envie d’ailleurs, la solitude, le spleen urbain. L’interprétation vaporeuse, organique de François et ses chœurs de prestiges (Juliette Armanet, Fishback, Barbara Carlotti...), les atmosphères crépusculaires, les rythmes langoureux et sensuels qui collent à la langue de Baudelaire nous chavirent et nous plongent dans les couloirs du temps, des ponts célestes au-dessus des siècles... (Maxime Rivière)

 

Le Revenant d'Eric Chauvier

Rien d’inopportun ni de saugrenu à faire revivre Charles Baudelaire. Au contraire. Éric Chauvier, anthropologue et écrivain né en 1971, pour le coup créateur impudent et téméraire, téléporte le poète maudit dans la modernité parisienne du vingt-et-unième siècle, confronte le dandy torturé des Fleurs du mal aux périls et aux aléas d’une humanité scabreuse et accélérée : « De s’être débattu comme un diable dans le cœur sombre du dix-neuvième siècle n’aura pas suffi ». À l’ère du smartphone et du SMS, de l’Anafranil et de l’uniformisation universelle, de la prose taille basse et du périssement des espèces, la poésie, le spleen, la singularité de Baudelaire manquent cruellement. Dans ce texte court et claquant, il réapparaît sous les traits d’un zombi égaré, d’un clochard moribond, affalé à proximité d’une sortie de métro, en proie à la frénésie parisienne, méprisé par les passants, ignoré par le consommateur et le salarié pressés, eux-mêmes polichinelles d’une vaste comédie : [...] Une œuvre insaisissable dont le mystère sidère notre raison, remue notre inconscient, écorche notre cœur. (Critique : Cyrille Godefroy. Source : lacauselitteraire.fr)

 

 

Baudelaire à la bibliothèque :

Résumé: 
Biographie de l'une des personnalités les plus contradictoires de l'histoire de la littérature.
Résumé: 
Une sélection illustrée de 19 poèmes de Charles Baudelaire.
 
  • Titre: Baudelaire vivant !
  • Posted by:
  • Date: 12:56 PM
  • Étiquettes:
Top